Introduction

Vous souhaitez monter votre food truck, mais vous ne savez pas comment faire ? Vous êtes au bon endroit !!!

Je vous présente le fruit de mon expérience et des nombreux suivis de créateurs de food trucks.

Ce plan de création vous permettra de monter votre food truck dans les meilleures conditions, et je suis disponible pour vous apporter des précisions et un accompagnement personnalisé.


Définition du concept

C'est le point le plus important de votre food truck... Quel type de cuisine vais je proposer ? Quel style vais je donner à mon food truck ? Un point à déterminer en premier, car toutes les autres décisions vont en découler : choix du véhicule et de son équipement, type de clientèle privilégier, choix et types d'emplacements

Il est donc primordial de bien y réfléchir avant de prendre sa décision, et des implications. Faire des crêpes ou des burgers peut instaurer une lassitude de faire toujours la même chose, à l'inverse faire une cuisine très spécifique limite la clientèle.


Recours à une structure d'accompagnement à la création d'entreprises

De nombreuses structures d'accompagnement à la création d'entreprises existent. Leur accompagnement comprend la rédaction du Business Plan, choix de la forme juridique, la recherche de financements. Ils apportent une réelle expertise dans la création d'entreprise. Etant subventionnées par l'état ces structures ne coûtent pas grand chose, donc autant y avoir recours.

Toutefois, ces structures ignorent les particularités du monde des food trucks, donc le recours à ABC Food Truck est nécessaire pour cette partie.


Rédaction du Business Plan

La partie la plus difficile de la création du food truck. Le Business Plan est le support écrit reprenant tous les points importants, factuels ou chiffrés, de votre création. C'est également la partie la plus rébarbative à faire, car il vous manquera plein d'éléments pour pouvoir le compléter. Pour la partie financière, souvent la plus difficile, je vous recommande de vous rapprocher d'une structure d'accompagnement à la création d'entreprises (voir ci-dessus).

Pour la partie spécifique à l'activité food truck, je vous recommande de me contacter sur ABC Food Truck.


Communication sur les réseaux sociaux et site Internet

Il est important de créer très tôt des pages sur les réseaux et Internet, car il faut que les moteurs de recherches aient le temps d'enregistrer votre présence. 

Page Instagram : Réseau des jeunes adultes, donc suivant votre clientèle, peut être plus intéressant que Facebook.

Page Facebook : Créer une page professionnelle, et non une page personnel est important compte tenu du nombre de personnes suivant ce réseau social.

Site Internet : Un site Internet doit être créé, car tout le monde n'utilise pas les réseaux sociaux. Le mieux est d'en créer un sur lequel vous aurez la main, et ainsi facilement le mettre à jour sans payer les services d'un développeur. 

ABC Food Truck est capable de faire tout cela pour vous.


Choix de la forme juridique et des options fiscales

Forme juridique : Le choix de la forme juridique se fait en prenant en compte votre situation familiale et votre patrimoine, la présence d'associés, les investissements que vous allez réalisés et beaucoup d'autres éléments...

Options fiscales : Beaucoup de food truck se montent en micro-entrepreneur, mais ce statut ne permet pas de récupérer la TVA, et le bénéfice est calculé sur le chiffre d'affaires réalisé, et non sur les bénéfices. D'autres options fiscales (SASU, SARL...) peuvent être envisagées chacune avec des avantages et des inconvénients.

Une structure d'aide à la création ou un expert comptable me semble les mieux placés pour faire votre choix. 


Recherche d'emplacements

C'est le nerf de la guerre du food truck ! 
Un food truck qui reste dans son garage ne rapporte pas d'argent

 

Domaine public : Repérer un emplacement, puis faire une demande à la Mairie ou département, afin d'obtenir l'Autorisation d'Occupation Temporaire du Domaine Public ! Mais de nombreuses municipalités préfèrent protéger les commerces en fixe.

Emplacements d'entreprises : Les entreprises sont très demandeuses de food trucks pour restaurer leurs salariés. Toutefois, il ne faut pas se laisser berner : nombre de repas, accès à l'électricité, loyer. Tout se négocie, mais pas à n'importe quel prix.  

Emplacements privés : Un particulier qui a son jardin qui donne sur une route passante ? Pourquoi ne pas y installer un food truck ? La loi l'autorise sous certaines conditions ! 

Dans tous les cas de figure, je peux vous aider à présenter au mieux votre projet à vos futurs bailleurs pour mettre toutes les chances de votre côté !


Demande de financements

Apport personnel : Variable suivant votre cas, le plus possible est toujours nécessaire. Toutefois avec un budget limité et un bon business plan, il est encore possible de monter son affaire.

Prêt bancaire : Beaucoup de banques sont à solliciter pour obtenir un accord. Donc un bon business plan, démontrant les moyens de réussir sa création est nécessaire. 

Les prêts d’honneur : Les structures d'accompagnement à la création d'entreprises sont très bien informées de ces organismes qui apportent des prêts d'honneur. Ils viennent souvent en complément des prêts bancaires.

Subventions : Certains organismes, collectivités territoriales souvent, accordent des subventions. Toutefois, prévoyez les comme un plus, et ne les intégrer pas dans vos plans de financement. Les subventions arrivent bien souvent quand on n'en a plus besoin.


Formations HACCP et Permis d'Exploitation

HACCP : La seule formation qui vous est nécessaire pour exploiter un food truck est le HACCP. Formulation barbare pour nommer l'hygiène au service des autres. D'une durée minimum de 14 heures, à 300 € environ, il peut être financer par Pôle Emploi. 

Permis d'Exploitation : Nécessaire pour la vente d'alcool sur place, cette formation de 20 h pour 500 € environ, vous permettra d'obtenir une licence permettant la vente d'alcool (vins, bières...) sur place. Une autre licence peut être obtenue sans formation et gratuitement et sans aucun frais pour la vente à emporter.


Création de la structure juridique et fiscale

Choix : CCI ou CMAR ? Les food trucks sont habituellement des artisans, car ils transforment les produits avant de les servir aux clients. Donc on favorise la Chambre des Métiers de l'Artisanat.

Immatriculation : A faire auprès du Centre de Formalité des Entreprises de la chambre consulaire correspondante.

Carte de Commerçant Ambulant : A faire même si habituellement on travaille sur sa commune. Ce serait dommage de ne pas pouvoir faire un évènement sur la commune voisine.


Achat, aménagement et décoration du food truck

Véhicule : Pensez à vérifier que le véhicule est en droit de rouler (camion comme remorque) !!! Que le gaz est aux normes !!! C'est les repas que l'on doit cuire, pas le cuistot ! Beaucoup de questions à se poser avant, car après il sera trop tard ! Il est impossible de passer le food truck aux normes si l'ouverture a été mal faite. Penser à trouver un lieu de stationnement nocturne !

Equipement : Suivant le concept, le matériel ne sera pas le même. Le choix de l'énergie dépendra de chaque cas. Je suis là pour vous conseiller. 

Décoration : Une décoration extérieure personnalisée est importante car elle permettra d'attirer les clients, par rapport à un food truck moins "joli".

Communication : Flyers, cartes de visite, communication électronique, tout doit être homogène. 


Moyens d'encaissement

Compte bancaire : Vous devez isoler vos opérations commerciales sur un compte professionnel. De plus, si vous avez recours à un crédit bancaire, il devrait souvent être domicilié sur un compte professionnel également. Donc, même si cela coûte, il vous faudra ouvrir un compte.

Encaissement Carte Bancaire : Terminal de Paiement Electronique (TPE), ou boitier indépendant (Sum Up par exemple), le TPE coûte des frais de location et de maintenance, mais est plus rapide, accepte également les cartes Titre Restaurant, et certains emplacement devant les entreprises nécessitent de prendre ces cartes.

Je préconise Web Monétique qui assure un service personnalisé.

Titre restaurant : Si vous avez un emplacement devant une entreprise, il est intéressant de les accepter, car c'est un beau volume d'affaires. L'encaissement à un coût de 6% environ. Si vous avez un TPE, il est aussi possible d'accepter la Carte Titre Restaurant.


Choix des assurances

Assurance Responsabilité Civile Professionnelle : Indispensable pour commencer son activité, elle vous protège en cas d'intoxication alimentaire entre autres. 

Assurance du food truck : L'assurance du véhicule est importante, surtout si vous prenez l'option remplacement du véhicule en cas de sinistre. Il s'agit de notre outils de travail !

Je recommande la Mutuelle d'Assurance des Professionnels de l'Alimentation (MAPA), grand spécialiste de notre activité. 


Démarrage de l'activité opérationnelle : PREMIER SERVICE !

Vous voilà presque prêt !
Etablir une liste de tous les produits, de tous les emballages, du matériel nécessaires, des tâches à accomplir, car pour un premier service, il y a beaucoup trop de choses à penser.

Et pour parer aux difficultés et aux oublis, prévoir d'être prêt 2 heures avant ce qui est initialement prévu !

Bon service et surtout prenez du plaisir !


Contrôle de la gestion

Faire du chiffre d'affaires, c'est bien, faire du bénéfice, c'est mieux !

Il est indispensable de suivre ses chiffres : Chiffre d'affaires, achats, charges, frais financiers, impôts...


Recherche d'évènements

Les évènements permettent de faire de grosses ventes en peu de temps, et sont importants dans la rentabilité d'un food truck. Il faut donc se faire inviter dans le plus grand nombre d'évènements rentables.

Un bon travail sur les emplacements, une bonne présence sur Internet et les réseaux sociaux, une sollicitation des organisateurs d'évènements... Un gros travail de fond !


Après lecture vous restez sur votre faim,

vous souhaitez plus d'informations,

avoir des conseils par rapport à votre propre situation,

alors contactez-moi au 06 69 31 91 69 

ou par mail contact@petittonkinois.fr